top of page

Novice Karate Group (ages 8 & up)

Публічна·39 учасників

Ceci N'est Pas Qu'une Comédie Romantique ##HOT##


Donc quel genre de conseils puis-je donner puisque le genre n'est pas mon préféré ? Je vais vous donner des éléments de réflexion que j'ai remarqués et que les comédies romantiques possèdent !




Ceci n'est pas qu'une comédie romantique


Download Zip: https://www.google.com/url?q=https%3A%2F%2Fgohhs.com%2F2u2m8y&sa=D&sntz=1&usg=AOvVaw2xUZvMohx_FQtNR9XZyQd1



Pensez à "Pretty Woman". Qui aurait cru que l'histoire d'amour entre une prostituée et un client deviendrait l'un des films d'amour les plus emblématiques. Mais c'est le cas ! Et j'attribue cela à l'étrangeté et au caractère non conventionnel de l'intrigue. "Pretty Woman" n'est pas un film qui se contente de se reposer sur une rencontre mignonne et qui fournit ensuite drame après drame, jusqu'à ce qu'on finisse avec l'amour. Le film nous introduit dans ce monde de la prostitution, ainsi que dans le monde des affaires du personnage de Richard Gere. Il traite du comportement des femmes dans le commerce du sexe et de ce qui se passe lorsqu'une personne d'une classe inférieure entre dans une classe supérieure. C'est intéressant en dehors de la relation !


je ne suis pas du tout d'accordce livre lorsque je l'ai lu m'a emporter dans un autre mondece dont j'avais bien besoincar les ados de mon age veulent un peu lorsqu'il rentre chez eux s'épanouir dans quelque chose qui certes n'existe pas mais qui est très passionnantj'avoue que après le tome 1 je n'avais plus qu'une envie pouvoir devenir un vampire moi aussi même si cela est impossiblemais aller jusqu'à dire que cela est la réécriture du petit chaperon rouge ce n'est pas vraic'est une histoire à part entière.et ce n'est pas un roman pour les jeunes en mal d'amour...voila sur ce c'était juste pour donner mon avis...et surtout si les fans vous passer par làcontinuez à lire ces livres car c'est les meilleur roman que j'ai lu de toute ma vie(et pourtant j'en ai lu)sur ce bye bye


Je viens de me mettre à la lecture de ce roman et j'en suis au troisième tome. J'avoue avoue moi aussi eu mes préjugés sur ce roman. Après avoir été tannée de toutes parts pour lire le bouquin, je me suis exécutée, sachant que je me ferai très vite une idée...J'apprécie la critique qui en est faite ici.J'ai 25 ans et j'aime beaucoup les histoires fantastiques et les comédies romantiques. Mais attention, je considère que ce n'est parce que je suis une fille, jeune, célibataire, romantique etc. que je lis et regarde n'importe quoi, du moment que cela m'apporte un peu de frissons et de plaisir. Pour moi, l'histoire n'est pas nouvelle ni très originale. Cependant, malgré ces impressions de déjà vu, ça reste une belle histoire qui fera toujours rêver. Et il n'y a pas de mal à vouloir découvrir un roman comme celui-ci.Mais je dois avouer que ce n'est pas de la très grande littérature. Le style est assez pauvre avec beaucoup de répétitions dans le vocabulaire. Ce récit est à la littérature ce qu'une série TV peut être au cinéma. L'auteur créé une attente qui nous invite à aller plus loin et chaque chapitre est un peu comme un épisode d'une série. Une fois qu'on a commencé, on a du mal à ne pas finir, à se demander ce qui va se passer; On est parfois un peu déçu du manque d'action et de complexité dans l'étude des personnages car au final, tout est un peu figé dans une succession de belles images et de sentiments divers mais il manque une ambiance, une atmosphère qui invite l'imagination à aller plus loin, et cela est du, à mon avis, à la pauvreté du style. Tous les ingrédients ont là pour captiver la jeune génération: un jeune homme ténébreux, mystérieux et trop romantique pour être réel, une jeune fille fragile, sensible et passionnée, des personnages secondaires définis en quelques adjectifs pour donner un peu de couleurs à l'ensemble.Bref, rien de très passionnant pour une lectrice assidue et fan de grands classiques mais le succès de ce roman vaut peut-être la peine d'y jeter un coup d'œil. De toute façon, vous ne perdrez pas votre temps car un tome se lit très vite (deux ou trois jours...)


Hmm, hmmm... Très intéressants ces différents avis sur la saga-tétralogie de Stéphanie Meyer. Je les ai parcourus avec autant d'intérêt que le livre qui a déjà ce mérite immense de conduire les gens à discuter littérature (et un bon point).Pour ma part, je me retrouve dans chacun des ces billets. D'un côté l'adulte et lectrice expérimentée (oui c'est un peu vaniteux... disons alors avertie et surtout en matière de vampires) qui certes n'a pas rencontré un style percutant ni personnel, de l'autre la "jeune ado" (par pitié arrêtez de parler de "midinettes"!) qui sommeille encore en moi et qui s'est évidemment laissé happer par cette histoire d'amour.Certes les sujets sont déjà vus, mais un écrivain m'a dit une fois: "Toutes les histoires ont déjà été racontées, mais pas par vous". Certes cet amour interdit éveille en nous les ombres magiques de Roméo et Juliette, de Tristan et Iseult, amours condamnés, amours interdits, amours passionnés, amours de jeunes gens. Mais, et puisque l'un d'entre vous a évoqué les travaux de Bettelheim, ces histoires puisqu'universelles et atemporelles sont simplement le reflet de notre psyché, de nos rêves, de nos désirs... et désolée de briser les espoirs de certains, mais dans ce domaine aussi l'homme fait preuve de bien peu d'originalité.Alors oui Stephenie Meyer ne brille pas par son style (et je soulignerai comme beaucoup les répétitions déjà un peu agaçantes dans la traduction - à ce titre que l'éditeur revoit sa copie car les trop nombreuses fautes de frappe sont encore plus irritantes)ni - allez lâchons le mot - par son originalité. Cependant je ne bouderai pas mon plaisir, car oui j'ai aimé le 1er tome, oui Bella et Edward m'ont emmenée dans leur tourbillon sentimental.Il y a quelque chose de frais dans ce livre et surtout, je trouve, une honnêteté de la part d'un auteur qui ne cherche pas à jouer dans la cour des grands. Alors arrêtons de lui reprocher une absence de "génie" quand cette dernière, elle-même, ne semble pas le briguer.Je n'irai pas jusqu'à dire que Harry est détrôné (non, l'univers que J.K Rowling a créé et construit au fil de ses quelques milliers de pages a malgré tout plus de consistance), mais je comprends dorénavant pourquoi mes élèves ont toutes des étoiles dans le regard quand elles évoquent le "bel Edward Cullen!!!!!"Le mythe du vampire romantique (au sens littéraire du terme s'entend) bien que déjà vu, bien que tracé à grands traits (les personnages ne sont peut-être pas extrêmement fouillés) a encore de belles années devant lui et tant mieux!Alors que l'histoire de Bella et de sa Bête face encore rêver les jeunes filles, qu'elles s'exclament à chaque page "C'est fou, c'est trop moi!", qu'elles scrutent chaque soir les ténèbres de la nuit guettant un beau vampire qui ne viendra jamais (ou pas sous une forme aussi angélique qu'Edward), qu'elles lisent les romans préférés de leur héroïne, qu'elles écoutent "Clair de Lune" de Debussy... je n'y vois pour ma part aucun inconvénient, bien au contraire!Que les adultes incorrigibles (qui ne verront plus désormais qu'un chapeau et non un éléphant avalé par un boa) passent leur chemin et s'exclament devant le talent de tel prix littéraire; ce livre n'est vraiment pas pour ces ethètes! Mais que les éternelles romantiques ne boudent pas leur plaisir oubliant un instant la "grande littérature" sans être dupe.Demain je retrouverai sans doute Gracq, Cohen, Balzac, Camus et les autres "Grands", mais aujourd'hui mon esprit voguera dans les brouillards de Forks sur les traces d'une adolescente maladroite et passionnée et se souviendra que lui aussi a eu 17 ans..."On n'est pas sérieux quand on a 17 ans..." et qu'on a un vampire sur la promenade!


Про групу

Welcome to the group! You can connect with other members, ge...

Учасники

bottom of page